Un autre parc Capital Reef et Fruita

Vous savez on imagine que le prochain parc ressemblera à celui que nous venons de voir, mais en arrivant à Capitol Reef , nous réalisons encore que nous n’avons pas tout vu.

Des énormes murs de roche rouge grenat droit, impénétrables. C'est pour cette raison qu’il porte le nom de REEF ce qui signifie barrière.

Pioneer wall capitol reef

Les premiers explorateurs ont dû les contourner, mais ce qu’ils ont trouvé aussi est un ilot de verdure grâce à la rivière Freemont . Et les premiers colons ont créé une petite communauté qui cultiva les fruits et nomme leur ville Fruita, une oasis dans une mer de roche. Une dizaine de famille y a vécu et la culture des abricots, pèche, poires, pommes, cerises, amandes, mandarines, etc. ont pu les faire vivre, mais les conditions austères les feront fuir comme les aborigènes avant eux. Le parc National englobe Fruita et le camping a été aménagé auprès des vergers. Les vergers originaux sont conservés et on remplace les arbres morts.            

Fruita notre camping sous les apricotier

   Un des avantages de ce lieu discret est que nous avons un ciel très noir puisque pas de ville autour. J’ai pu assister avec un Ranger du parc à une séance d’astronomie, ils ont un télescope de 14 pouces, et le ciel était idéal ce soir-là, imaginez vous de voir parfaitement les anneaux de Saturne, ou la calotte polaire de Mars et aussi de voir la galaxie d’Andromède et une nébuleuse, Luc tu aurais été heureux, moi j’étais comme un enfant.           

    Le lendemain, à la maison historique, nous avons la chance de rencontrer un grand-papa rancher et son petit fils nous expliquant la fabrication des lassos, et le marquage des bétails. IL faut savoir que le bétail ici n’est pas en clôt, mais vit en liberté sur de grandes étendues et donc plusieurs ranchs peuvent avoir des bêtes, ceci est très vrai puisque nous les rencontrons en bordure de pas mal toutes les routes  et il n’y a pas de clôture.

Il n’y a que les marques qui permettent de savoir à qui ils appartiennent lorsqu’ils sont envoyés aux encans. Il y a un livre pour chaque état pour les marques de ranch.Nous avons créé la nôtre sur un morceau de cuir.

               Comme toujours, nous avons fait quelques randonnées et rencontré sur une de celles-ci des gens D'Ahuntsic d’Ahuntsic.

Toutes nos photos sont ICI

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Sylvie Pierrôt
  • 1. Sylvie Pierrôt (site web) | 07/10/2018
Je me souviens de ce camping, un vrai Oasis de paix! Magnifiques les photos!

Ajouter un commentaire